L’alcool nuit gravement à la santé. Vous avez déjà sûrement vu ou entendu cette phrase dans les médias. Plus consommées que les autres types de boissons, les boissons alcoolisées sont prédominantes dans les débits de boisson. Consommé surtout pour le plaisir, l’alcool présente aussi bien des avantages que des inconvénients pour votre santé. Rappelons-le avec véhémence, tout dépend de la dose.

Les quelques bienfaits de l’alcool

La pectine contenue dans l’alcool permet de soulager certaines maladies telles que celles liées à l’hyperglycémie en l’occurrence le diabète de type 2. Les boissons alcoolisées luttent également contre l’obésité. En effet, les matières grasses sont mieux éliminées avec de l’alcool en particulier le vin. Par ailleurs, selon une étude récente, l’alcool serait bénéfique à la mémoire et aux capacités cognitives. Il est alors recommandé aux personnes à partir de la cinquantaine, de consommer un verre de vin chaque jour quand ils ont des problèmes cognitifs. L’alcool permet aussi de réduire le stress et de vous soulager, mais cette sensation n’est qu’éphémère. Il convient de toujours contrôler la quantité que vous prenez.

Les nombreux inconvénients de l’abus de l’alcool

D’abord, l’alcool favorise la dépendance. La consommation d’alcool peut facilement conduire à une dépendance comme l’alcoolisme.  Il a été prouvé en outre que l’alcool à une part de responsabilité dans la survenance de plusieurs maladies cancéreuses. Ensuite, une grande quantité d’alcool dans l’organisme peut entrainer l’ivresse. Dans cet état, vos capacités sensorielles sont affectées négativement et vous pouvez développer de l’agressivité, ressentir moins de douleur sous l’emprise de l’alcool. Dans cet état, la conduite est juste proscrite, car vous devenez un danger pour vous-même, mais plus encore, pour votre entourage. Enfin, il faut noter que les différents effets bénéfiques de l’alcool cités plus haut ne sont possibles que grâce à une consommation modérée. Autrement c’est l’effet contraire qui se produit.